March 01, 2016

(La version française suit la version anglaise)

OTTAWA, Ont. – Tackling obesity is the subject of a new report from the Standing Senate Committee on Social Affairs, Science and Technology, Obesity in Canada: A Whole-of-Society Approach for a Healthier Canada. All of the Canadian Diabetes Association’s (CDA’s) key recommendations to the Committee in May 2015 have been incorporated into the report’s recommendations to the federal government.

“Every three minutes, another Canadian is diagnosed with diabetes. Obesity is a major risk factor for type 2 diabetes, and it’s time to turn the conversation from why there’s an obesity epidemic in Canada to what we can do about it,” says Rick Blickstead, President and CEO, CDA. “The CDA believes the recommendations from the Committee are an important step toward reducing obesity, which is critical for the health of Canadians and the sustainability of the health-care system.”

The report’s 21 recommendations include critical action needed to encourage healthier lifestyles, urging the government to:

  • Consider a tax on sugar and artificially sweetened drinks;
  • Implement taxes to encourage healthy lifestyles; and,
  • Ban the advertising of food and beverages to children.

“Canada’s obesity problem cannot be oversimplified to telling people to ‘eat less, move more’,” states Dr. Jan Hux, Chief Science Officer, CDA. “We need to promote better food choices and look at clear evidence from policies adopted in other countries, such as taxing sugar-sweetened beverages to help reduce consumption of these unhealthy products that are linked with obesity and type 2 diabetes.”

Recently, the CDA joined other members of the Marketing to Kids Coalition, requesting government to restrict marketing of food and beverages to children and youth 16 and under. “We applaud the Committee’s action to protect children and youth from harmful food and beverage marketing and look forward to supporting federal government action on this report,” says Blickstead.

-30-

For more information or to schedule an interview, please contact:

Harriet Lee
Communications Manager
Canadian Diabetes Association
Office: 416-408-7135
Cell: 416-432-0520
harriet.lee@diabetes.ca

---

L’ACD appuie chaleureusement le rapport du Comité sénatorial traitant des taux d’obésité au Canada

OTTAWA, Ontario (1er mars 2016) – La lutte contre l’obésité fait l’objet d’un nouveau rapport du Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie, L’obésité au Canada: Une approche pansociétale pour un Canada en meilleure santé. Toutes les recommandations principales définies en mai 2015 par l’Association canadienne du diabète (ACD) ont été reprises dans les recommandations formulées par le Comité au gouvernement fédéral.

« Toutes les 3 minutes, on diagnostique au Canada une personne atteinte du diabète. L’obésité représente un risque majeur pour le diabète de type 2. Il est temps de passer des raisons de l’épidémie de diabète au Canada aux solutions que nous pouvons mettre en place », déclare Rick Blickstead, président-directeur général de l’ACD. « L’ACD estime que les recommandations formulées par le Comité sont une étape importante vers la réduction de l’obésité, essentielle pour la santé des Canadiennes et des Canadiens, ainsi que pour la viabilité du système de soins de santé. »

Les 21 recommandations du Comité comprennent la nécessité de mettre en place des mesures vitales pour favoriser un mode de vie plus sain. Le gouvernement est ainsi invité à :

  • réfléchir à la mise en place d’une taxe sur les boissons sucrées et sur les boissons contenant des édulcorants de synthèse;
  • prendre des mesures fiscales pour encourager un mode de vie plus sain;
  • interdire les publicités pour les aliments et les boissons visant les enfants.

« Le problème de l’obésité au Canada ne peut pas se réduire au message “manger moins, bouger plus”, déclare la Dre Jan Hux, conseillère scientifique principale de l’ACD. Nous devons aider les Canadiennes et les Canadiens à faire de meilleurs choix alimentaires et à nous inspirer des réussites dues aux politiques mises en œuvre dans les autres pays. Ainsi, les taxes sur les boissons sucrées/édulcorées permettent de réduire la consommation de ces produits mauvais pour la santé et liés à l’obésité et au diabète de type 2. »

L’ACD a récemment rejoint les membres de la Coalition Arrêtons la pub destinée aux enfants, qui demande au gouvernement de réduire la publicité pour les aliments et les boissons visant les enfants et les adolescents de 16 ans et moins. « Nous félicitons l’action du Comité visant à protéger les enfants et les adolescents de la publicité sur les aliments et boissons dangereux pour la santé. Nous espérons pouvoir soutenir les actions que prendra le gouvernement fédéral à la suite de ce rapport », affirme Rick Blickstead.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser un entretien, veuillez communiquer avec :

Harriet Lee
Chef des communications
Association canadienne du diabète
Bureau : 416-408-7135
Cell. : 416-432-0520
harriet.lee@diabetes.ca

Keep diabetes research moving forward

Your donation will ensure research never stops – help End Diabetes Now.

Donate